Qui est Marie Machado ? Interview d’une designer graphique

Marie est designer graphique freelance depuis presque un an. Son entreprise se nomme Com’Lucette. Découvrez qui elle est, son métier et son quotidien dans l’interview ci-dessous.

Où retrouver Marie ?

Peux-tu décrire ta personnalité en quelques mots ?

Je suis joviale, pétillante, j’ai le contact facile. Je suis dynamique, j’aime bien quand ça bouge.
J’aime bien la relation que j’ai avec mes clients, que ça se passe vraiment dans la communication. C’est vraiment important dans un projet ou dans la vie de communiquer, dire ce qui va et ce qui ne va pas.

Je suis une petite boule d’énergie. Mais je pense que tout entrepreneur a de l’énergie à revendre.

person jumping on seashore during golden hour
Photo by Oleksandr Pidvalnyi on Pexels.com

Quel est ton métier et à qui est-il destiné ?

Je suis designer graphique et je travaille pour des entreprises engagées pour l’environnement. Je les aide à avoir une identité graphique cohérente avec leurs valeurs et leurs visions du business. Je fais aussi leur site web et des vidéos explicatives en motion design.

Quels sont les challenges auxquels tu es confronté ?

Mes deux challenges principaux sont la prospection et la gestion du temps.
C’est prospecter mon cœur de cible principalement. Pour l’instant, j’ai des contrats qui viennent, mais pas forcément dans le domaine environnemental. Je ne refuse pas ces contrats, car ça m’intéresse quand même, mais dans les 3 mois qui arrivent, j’aimerais vraiment me recentrer.

La description de mes offres est aussi un challenge. Savoir si elles plaisent à mes cibles, pour pouvoir construire des offres spécialisées.

Quelles sont tes valeurs ?

scenic view of ocean during sunset

Authenticité

Photo by Travis Rupert on Pexels.com

colorful toothed wheels

Créativité

Photo by Digital Buggu on Pexels.com

crop friends stacking hands together

Confiance

Photo by Andrea Piacquadio on Pexels.com

Quelle est ta vision de l’entrepreneuriat ?

Je vois l’entrepreneuriat comme un énorme challenge. C’est un chemin que tu as à faire avec la réussite de ton business certes, mais aussi avec le développement personnel, la quête de soi, faire des choses qui nous sortent du quotidien. Il y a des choses qui nous arrivent, mais il y aussi celles qu’on provoque, qu’on cherche.

Je pense qu’il n’y a pas un seul chemin, chacun est différent et il faut prendre le temps.

Comment t’organises-tu au quotidien ? As-tu une routine de travail ?

Du fait que j’aie un travail en plus de mon activité, je dois m’organiser. Pour l’instant, je travaille 1 h environ le matin pour la gestion et l’administratif de mon entreprise et 2 h le midi pour mes projets clients et rendez-vous.

As-tu des conseils à ceux qui souhaiteraient se lancer en entrepreneuriat dans le même métier que toi ?

Juste osez ! Il faut juste oser y aller et ensuite mettre les mains dans le cambouis. Ça prendra le temps que ça prendra, mais il faut franchir le pas.

Un autre conseil est de bien s’entourer aussi, des bonnes personnes, même si elles sont dans le même domaine que toi. Entretenir son réseau est très important aussi. Et participer aux événements, montrer qu’on est là, qu’on existe, ce qu’on propose.

Continuer de se former aussi est un conseil que je donnerai. C’est ce qui est vraiment chouette dans le graphisme, on peut se former sur tout grâce à Internet, que ce soit via YouTube, les sites Adobe ou d’autres. Je fais aussi beaucoup de veille en regardant par exemple sur Pinterest et Behance pour rester à jour.

Je pense qu’en tant que graphiste, là où on a le plus besoin de se faire aider, c’est au niveau du business et de la gestion de projet.

Pour finir, quelle est ta citation préférée ?

Hakuna Matata !

Le roi lion

Je pense que ça résume assez bien le parcours entrepreneurial.
Il y a des jours où tu es surexcité parce qu’il y a quelqu’un qui t’appelle pour peut-être faire quelque chose et le lendemain, il te dit non, car c’est trop cher. Ce sont un peu les montagnes russes quoi. J’ai un peu relâché la pression en me disant qu’il n’y a pas de soucis et que tout va bien se passer.

%d blogueurs aiment cette page :